rêves succès réussite

Ce que tu rêves d’avoir ou d’être

« Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie » disait Johann Wolfgang Von Goethe

Quels sont mes rêves les plus fous ?

Répondre à cette question, connaître ses rêves, nécessite d’avancer dans la connaissance de soi-même et des influences qui nous atteignent. Faisons un pas en avant dans l’identification et l’expression de vos désirs. Elargissez votre vision de qui vous êtes et de ce que vous voulez pour votre existence.

L’exercice a l’air simple. Nous voulons tous des choses. Nous avons tous des rêves et souhaitons beaucoup de choses. Et en même temps, lorsqu’il s’agit d’exprimer ce que l’on veut réellement, et de surcroit correctement l’exprimer, de façon positive et affirmative, les réponses ne sont plus aussi limpides.

Exercice : identification de mes rêves et désirs

Réservez 1h30 minutes pour cet exercice. Installez-vous tranquillement dans un endroit que vous appréciez et commencez par vous détendre. Si vous revenez à l’instant du travail, ou d’un lieu très mouvementé, ou d’une situation stressante, prenez quelques minutes pour récupérer, et faire le vide. La respiration peut vous aider. Un petit voyage, yeux fermés, dans un paysage de l’enfance qui vous ressourçait, peut vous apporter de la joie. Une fois le calme arrivé, prenez trois feuilles.

Sur la première feuille, indiquez tout ce que vous possédez déjà dans la vie. Cela peut aller de vos compétences, talents, dons, à biens matériels, … mais aussi, et je vous le souhaite, la santé, la beauté, la longévité, etc. Tout ce qui finalement fait déjà de vous, une personne très fortunée dans la vie. Et lorsque je dis « fortuné », ce n’est pas uniquement à l’argent que ce mot fait référence. Observez comme votre crayon ne cesse d’écrire… car oui, finalement, on se rend compte que l’on a immensément de belles choses dans notre vie. Parfois, déjà l’essentiel, et parfois une multitude de petits essentiels qui contribuent à générer de la joie.

Ce qui est déjà là dans ma vie : tout ce que je possède déjà, en qualités, en biens, en relations, en abondance, en surprises de la vie, etc.

notez vos réponses au kilomètre. Vous serez surpris de tout ce qui est là !

Aller plus loin encore dans la réflexion

Mais voilà, parfois il y a aussi des envies, des regrets, des rêves, qui font que ce qui est là, ne suffit pas à notre bonheur.

Sur la deuxième feuille, indiquez tous les manques que vous ressentez, toutes les pénuries que vous constatez avec regrets et redondance. Tous les domaines et détails qui vous font défaut et qui ont un impact sur vous, c’est-à-dire que ces manques que vous allez citer provoquent actuellement en vous, de la tristesse, du découragement, un sentiment d’injustice, ou de la colère, ou bien vous sentez-vous dépité par la situation, etc. En tout les cas, vous ne vous sentez pas bien d’être comme privé de cela. Allez-y et même si la liste est longue, dites-vous qu’elle l’est pour la plupart des personnes qui font cet exercice.

Mes manques, tout ce qui fait défauts et qui a un impact sur moi

notez vos réponses au kilomètre. Vous serez surpris que là aussi il peut y avoir de nombreuses réponses… sauf parfois pour les personnes à qui il manque UN essentiel, et que seul ce désir est primordial.

Une fois ces deux réflexions menées, faites une pause. Levez-vous, sortez de la pièce, allez faire quelques pas, buvez un verre d’eau, … bref, changez d’air quelques minutes. Puis revenez terminer l’exercice du jour.

Encore un complément de réflexion

Merci d’être revenu jusqu’ici. La dernière phase de l’exercice du jour est importante aussi, puisque c’est maintenant que vous allez vous demander ce que vous voulez vraiment. Jetez un bref coup d’œil à tout ce que vous avez écrit jusque là et mettez les deux premières feuilles de coté. Prenez-en une troisième et notez un désir après l’autre. Pour ce qui est primordial pour vous, commencez vos phrases par « je veux…. », et pour ce qui est secondaire, par « je désire… ».

Je veux … Je désire …
–       Commencez toutes vos phrases par soit « je veux … », soit « je désire… ». N’écrivez surtout pas des mots clés. L’objectif est aussi de programmer votre cerveau à ce que vous voulez. Donc faites des phrases “sujet-verbe-complément” en contextualisant l’objet de votre volonté.

Notez bien à chaque fois ces indications, et faites des phrases complètes. En même temps que vous faites cet exercice, vous commencez déjà à programmer votre cerveau à ce que vous voulez, et donc à quoi il doit s’ouvrir.

L’importance de s’exprimer par l’affirmative et la solution

Construisez vos phrases de façon affirmative. Si vous ne parvenez pas à dire quelque chose autrement que par la négative, comme par exemple « je ne veux plus… » ou « je veux arrêter  …. » … Posez-vous la question suivante : Qu’est-ce que je veux à la place ? Votre cerveau saura ainsi vers quoi s’orienter : vers ce que vous voulez et non ce que vous ne voulez pas ou plus. Au risque sinon, d’obtenir l’inverse de ce que vous voulez ! Ce serait dommage, n’est-ce pas ?

Vous avez bien travaillé sur vous aujourd’hui encore, par cet exercice. Posez votre crayon et feuille … Et laissez revenir votre esprit au calme.

Remarque : vous serez peut-être tenté de faire ces exercices directement sur votre ordinateur. Le résultat est plus satisfaisant lorsque le travail se fait à l’écrit manuel. La main est comme un prolongement du cerveau et l’écriture directe appuie la prise de conscience.

© Extrait de l’ouvrage “Et si tout me réussissait” paru chez Eyrolles, de Geneviève Krebs, psychopraticien et coach depuis + de 20 ans.

succes bestseller reussir

0 comments on “Ce que tu rêves d’avoir ou d’êtreAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *