"Refoulées" de Gen K

Efficacité et Formation

Lorsque nous parcourons les textes consacrés aux normes ISO et en particulier l’exigence liée à la formation professionnelle, le texte met l’accent sur la nécessité de mesurer l’efficacité des formations dispensées aux salariés.

L’organisme doit :

1. déterminer les besoins de formation;

2. pourvoir à la formation;

3. évaluer l’efficacité de la formation.

Se servir de l’évaluation

La formation est un vecteur important de motivation. Dans la réalité des entreprises, tout se passe comme si la formation était une fin en elle-même. L’évaluation en situation professionnelle reste marginale par manque de moyens.

La plupart des évaluations concernent la qualité de l’action de formation elle-même.

Aujourd’hui, pour être compétitive, l’entreprise doit porter une attention particulière à l’implication du personnel dans l’obtention de la satisfaction du client.

Motivation et implication

Avant d’engager une formation, la première précaution consiste à clarifier les règles du jeu, c’est-à-dire savoir :

  • qui on évalue ou ce qu’on évalue (voir ci-joint des exemples d’évaluations)

  • à quoi va servir l’évaluation ; qui la commandite

  • sur quoi s’appuie-on, quels sont les indicateurs retenus comme représentatifs de la réussite de la formation

3 niveaux d’évaluation de l’efficacité

On pourrait identifier 3 niveaux d’évaluation de l’efficacité de la formation assortis de leur méthode. Par exemple :

Données d’entrées

Niveau I

Niveau II

Niveau III

Données de sortie

Action de formation Efficacité pédagogique Modification des comportements et attitudes Augmentation du rendementDiminution de la non-qualité AMELIORATION DES PERFORMANCESAMELIORATION QUALITATIVE OU QUANTITATIVE DES PRODUCTIONS
Méthodes Possibles

Tests de connaissances à l’issue du stage

Observation avant et après le stageMesure des écarts Exploitation des données : écarts statistiques, coûts de non qualité, etc….Observation avant et après le stage.Enquête auprès de responsable et/ou des subordonnés.Mesure des écarts AMELIORATION DES PERFORMANCESAMELIORATION QUALITATIVE OU QUANTITATIVE DES PRODUCTIONS

On constate très souvent, que seul le premier niveau est examiné. Il permet d’évaluer l’efficacité du travail des formateurs à partir des évaluations de fin de stage.

Cependant, même un stage très réussi peut se révéler sans conséquences sur les comportements au retour de la cession, d’où l’intérêt de poursuivre l’opération aux niveaux II et III.

Toute réflexion sur la mesure des actions de formation doit être menée conjointement avec une réflexion stratégique et un objectif à atteindre.

Que peut-on évaluer ?

1.

la satisfaction du stagiaire

2.

l’organisation de la formation : sa logistique, son matériel, le confort

3.

l’organisme de formation : sérieux, fiabilité, qualité de gestion, professionnalisme

4.

l’animateur, interne ou externe

5.

la qualité du produit du stage : respect des engagements du programme

6.

l’adéquation entre les objectifs prédéfinis et le stage suivi : niveau thèmes participants

7.

l’acquisition des connaissances, l’évolution des compétences, le changement de comportements

8.

les résultats au poste de travail

9.

le retour sur investissement : gains de parts de marché, diminution des retours ou rebut, amélioration de la qualité

10.

les progrès de l’équipe du fait de la formation

11.

le potentiel du stagiaire

Copyright Geneviève Krebs « Paru dans Tendances Qualité N°40 »

 

1 comment on “Efficacité et FormationAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *