dependance affective au travail coaching individuel

Dépendance affective au travail : coaching individuel

Dependance affective au travail coaching individuel.
On ne devient pas dépendant affectif par hasard. Le comprendre est le premier pas vers un mieux. C’est la vie qui nous amène plusieurs expériences semblables provoquant de la souffrance et de la frustration, dans le but de prendre conscience de certains de nos schémas de dépendance. Ce trouble prend sa source dans l’enfance mais la personne s’en rend souvent compte à l’âge adulte dans les différents domaines de sa vie, y compris professionnelle. Les causes sont propres à chacun. Il est possible d’en cumuler plusieurs même si la plus virulente est cette sensation permanente d’insécurité et de peur du vide, qui en génère d’autres tout aussi pénalisantes. Il en résulte des conséquences douloureuses pour la personne et son entourage, qui impactent la performance individuelle et collective.

Le profil comportemental du dépendant affectif au travail

  • la sensation permanente d’insécurité
  • un manque d’autonomie
  • un manque de maturité
  • des blessures émotionnelles ouvertes, une hypersensibilité permanente
  • le besoin de passionnel
  • un manque de confiance en soi
  • une incapacité à reconnaitre sa propre valeur
  • un besoin d’être dans le contrôle et la maîtrise
  • un besoin d’excellence, d’être mieux, de se comparer, d’être plus… performant, mais surtout plus apprécié
  • une sensibilité particulière au regard des autres, à la critique, au jugement
  • le besoin d’interpréter, de déformer, de faire son film
  • le besoin de sauver les autres ou les situation mais dans l’attente d’un retour
  • l’impatience
  • un état de blocage : incapacité à prendre des décisions, faire des choix
  • un doute qui installe des comportements de fuite
  • un tempérament de panique et des peurs incontrôlées (visibles, exprimées ou sournoises), comme :

La peur de manquer de temps

La peur de perdre quelque chose ou quelqu’un

La peur de la précarité et de l’insécurité

La peur de ne pas savoir, de ne pas être capable

La peur de se sentir mal

La peur du regard de l’autre et du jugement

La peur de se sentir inférieur

La peur de manquer d’énergie, de budget, de moyens

La peur de l’échec

La peur de souffrir

La peur de la solitude et du vide

La peur d’être démasqué

La peur de déranger

La peur du ridicule

©Geneviève Krebs, spécialiste de l’accompagnement du trouble de la dépendance affective, et auteur du bestseller “Dépendance affective : six étapes pour se prendre en mains et agir” et “Dépendance affective au travail” parus chez Eyrolles vous propose un accompagnement individuel sur mesure pour en sortir. dependance affective au travail coaching individuel

Vous êtes intéressé(e) par un coaching individuel pour sortir de cette situation, contactez-moi :

Vous souhaitez contacter Geneviève Krebs