style management

Faire évoluer son style de management

Si la qualité de vie au travail est un domaine que tout un chacun dans l’entreprise doit prendre en compte au travers de sa façon d’être et d’agir, le manager reste l’élément clé dans la prévention du bien-être et de la santé en entreprise. Après les grands débats et accords pris en 2013 au niveau de la Qualité de Vie au Travail, où en êtes-vous dans l’évaluation des pratiques managériales et leur impact sur la santé et la performance des équipes ? Qu’avez-vous entrepris ?

UN MANAGEMENT ORIENTÉ VERS LES BESOINS FONDAMENTAUX HUMAINS

Pratiquer un type de management qui soit respectueux du bien-être et de la santé des travailleurs, tout en assurant la performance et l’efficacité demande certaines compétences et de tenir compte d’incontournables besoins humains, comme :

  • Le sens donné 
  • L’encouragement à « faire ensemble »
  • Les valeurs partagées,
  • La mise à disposition des ressources nécessaires
  • La prise de conscience que la reconnaissance reste un besoin fondamental
  • L’accompagnement vers l’autonomie et l’art de faire confiance
  • L’ambiance conviviale et la qualité des échanges

Où en êtes-vous avec ces premiers critères de pratiques saines de management ? Dans certaines entreprises, à tous niveaux de management, l’amélioration des compétences reste conséquente.

D’OÙ VIENNENT LES PRATIQUES DE MANAGEMENT À RISQUE POUR LA QVT

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de pratiques de management non adaptées, et à risque pour la santé psychologique et la performance.

  • La personnalité des divers acteurs est un des facteurs principaux.
  • L’histoire du manager, de l’équipe ou de l’entreprise.
  • Le manque de compétences
  • La fatigue

Un changement durable des pratiques managériales ne peut passer que par la compréhension profonde de ce qui sous-tend le comportement. Comme dit l’adage, « Peu importe la branche que l’on tire, on finit toujours par arriver au tronc », et par là même à l’origine des blocages, des peurs et des manques. Le coaching et la thérapie brève adaptés à l’entreprise sont des techniques performantes (hors cas pathologiques) pour assurer cette transformation. La formation vient en complément. Pour ma part, je privilégie la formule « formation-atelier » qui conjugue « apprentissage » et « transformation de soi ».

Pour rappel :

Risques et Conséquences
de l’épuisement émotionnel professionnel
Pour l’individu Pour l’entreprise
Troubles graves de la santé physique et psychologique pouvant aller jusqu’à la tentative de suicide et la mort. Absentéisme, attitudes sèches et distantes envers les clients, turnover, manque d’implication, mauvais climat social, baisse de performance, baisse innovation, perte de productivité, détérioration de l’image, difficultés de recrutement et de fidélisation, litiges, procédures judiciaires, etc.
Professions à risque Personnes à risque
. A fortes sollicitations mentales et émotionnelles
. A forte responsabilité
. Où existent des objectifs irréalisables et irréalistes
. Où existent des conflits de rôles et de pouvoirs
. Où seule la réussite est acceptée
. Où sévissent manipulateurs et pervers
. Personne liant, estime de soi et réussite
. Sans autres intérêts que leur travail
. Fuyant les autres aspects de la vie ou difficultés
. Personne influençable
. Schéma de culpabilité sensible
. En manque de confiance en soi
. En perte de moyens en présence d’émotions fortes

 

© Geneviève Krebs , psychopraticien et coach en entreprise depuis + de 20 ans

Je souhaite prendre contact avec Geneviève Krebs pour parler de ma situation et de mon besoin d’améliorer mes pratiques managériales 

Vous souhaitez contacter Geneviève Krebs