"Transformation" oeuvre Gen K

Libération émotionnelle et performance

Ce qui nous perturbe au quotidien dans notre vie personnelle et professionnelle, et pour lequel nous ne parvenons pas à poser de mot, s’imprime dans des maux divers. La libération émotionnelle est la clé.

Quelque soit ce que nous vivons, il existe dans tous les cas une cause à l’origine.

Pour une libération émotionnelle : chercher la cause

Lorsque nous ressentons des douleurs, que notre corps nous fait souffrir c’est que notre être a trouvé un moyen pour pouvoir être entendu et compris. En prenant le temps avec attention et précaution pour l’écouter, décoder les messages, nous pouvons identifier ce qui est caché derrière la douleur physique. Souvent des émotions et des sentiments négatifs ainsi que des valeurs bafouées.

Des pistes à identifier

Les conflits intérieurs non réglés, refoulés, répétés ont une incidence sur notre état. Les douleurs physiques, le mal-être sont des signes de rupture d’harmonie, d’équilibre et de la présence dont nous avons besoin pour vivre notre quotidien. Faire disparaître les signes sans se préoccuper de leur origine revient à faire taire une alarme sans chercher la cause de son déclenchement.

La libération émotionnelle : un processus

Travailler sur la libération émotionnelle consiste à reconstituer l’histoire du mal-être et des douleurs, en remontant autant que possible en amont, lorsque les premiers symptômes sont apparus.  Des pistes de questionnement permettent ce travail d’exploration, comme :

–         Quel est la partie du corps qui souffre physiquement ?

–         Quels sont les signes qui traduisent mon mal-être émotionnel ?

–        Quel est le rôle de la partie du corps qui fait souffrir, ou plus précisément de l’organe ?

–         Comment se manifeste la douleur ? (crampes, brûlures, tiraillements ? etc.)

Aller plus loin encore

La symbolique du corps associée à l’expression du symptôme permet de décoder une partie du message que veut transmettre le corps. Mais cela ne suffit pas.

–         Quand ont débuté les signes ?

–       Que se passait-il de particulier dans votre existence à ce moment là, juste avant que n’apparaissent les signes ?

–         Avez-vous déjà connu ce type de manifestations physiques ou psychiques avant ?

–        Avez-vous déjà ressenti les mêmes sensations, impressions, sentiments, émotions par le passé, suivis d’un mal-être ?

–         Dans quel contexte cela s’est-il passé ?

Autant de questions qui permettent d’ouvrir un travail d’introspection et d’identifier les causes.

Libérer la mémoire émotionnelle

L’étape suivante du travail de libération émotionnelle consiste à libérer la mémoire émotionnelle rattachée à la situation.

Lorsque nous vivons une situation, selon notre modèle du monde, notre vécu, nos croyances, certaines situations déjà vécues, etc, nous percevons ce qui se passe d’une certaine façon. L’interprétation que nous donnons aux événements peut faire surgir automatiquement des sentiments qui eux déclenchent des émotions positives ou négatives. Lorsqu’il s’agit de positif, tout va bien. Dans le cas contraire, il s’agit de libérer ces émotions négatives.

Une émotion n’arrive jamais par hasard. Dans tous les cas, un événement l’a provoquée. Le cerveau ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire. Il est donc possible de retracer le chemin du vécu, d’aller au moment déclencheur de la situation et d’œuvrer pour un réimprinting en donnant un sens différent, une compréhension révisée, et en lâchant des croyances qui ne nous apportent plus rien de positif dans notre vie actuelle.

Ce processus doit être accompagné pour éviter d’autres dégâts.

©Geneviève Krebs

Pour des réponses à vos questions :

Vous souhaitez contacter Geneviève Krebs

0 comments on “Libération émotionnelle et performanceAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *