La relation en entreprise

La relation est en plein cœur du trouble de la dépendance affective. C’est là que se joue le regard de l’autre sur soi, la maîtrise et le contrôle que le dépendant affectif a besoin d’avoir sur l’autre (ou les autres), et c’est aussi là que s’entretiennent les relations perverses de manipulation et de pressions destructrices.

Au milieu de cela, comment manager, impliquer, motiver, rassurer et booster ? Comment donner du sens dans un contexte de peurs et d’angoisses ? Comment trouver les bons leviers pour rassembler les équipes autour d’un même projet d’entreprise ? C’est ici une des spécialités de Geneviève Krebs, en entreprise, en plus que d’accompagner individuellement les personnes.

“Le monde du travail n’est pas épargné des cas particuliers, des personnalités complexes, même si les situations ne sont pas des plus courantes, elles existent et personnellement, en tant qu’auditrice, consultante et coach dans le domaine de la prévention et la maîtrise des risques psychosociaux, je constate de plus en plus de cas de dépendance affective et de manipulation. Tout reste possible malgré tout au niveau de l’implication individuelle et collective. Chaque cas est particulier et mérite une attention particulière. Il est impossible d’aborder un cas au regard de ce que l’on a pu connaître ailleurs ou dans une autre situation. Chaque personne et chaque situation sont uniques. L’important est d’observer les rouages et conséquences de la dépendance affective et ses peurs dans la relation, dans la performance, dans l’implication, dans les possibles blocages, … d’en comprendre les effets, et d’accompagner au changement.”