emotionnel

L’influence des compétences émotionnelles

Il est révolu le temps où l’on pensait que l’état émotionnel n’a pas d’impact sur la performance et la santé psychologique et physique de l’individu et des équipes.

On sait aujourd’hui combien il peut agir sur la qualité de la relation et la communication. C’est l’état émotionnel qui cherche à dicter la confiance en soi, l’« oser » savoir faire, la présence active et le désir de s’impliquer. C’est lui qui permet le haut niveau d’énergie, nécessaire pour œuvrer avec leadership.

Management émotionnel et Performance

Gérer ses émotions au travail, voire les maitriser, permet de mieux performer, mieux accompagner ses équipes, renforcer son charisme, sa crédibilité, son authenticité, et agir de façon plus constructive. Être capable de reconnaitre rapidement sur quoi repose ce que nous ressentons, ce que ressent l’autre, comment il influence notre état, et en comprendre les rouages, exige de posséder de bonnes compétences d’ouverture, de tolérance, de courage, d’écoute et d’analyse.

Détecter ce qui se passe dans l’entreprise, ce qui peut faire blocage au sein des divers processus, ce qui agit dans l’ombre, ce qui fait contagion et qui a un impact sur la fuite volontaire ou inconsciente de l’humain, … Trouver ce qui explique le turn-over, la non implication, ce qui nourrit les blocages, … Bref, partout où l’état émotionnel peut détériorer ou baisser le niveau de la qualité d’agir… c’est accepter que l’émotion soit l’ingrédient qui influence positivement ou négativement sa performance et celle de l’entourage.

Derrière une émotion se trouve une perception, une pensée, une décision interne, une croyance, mais aussi des références, des besoins, des schémas parfois de fuite ou au contraire de défi … et bien sûr aussi, des critères et des valeurs. L’émotion est si riche d’informations sur le fonctionnement de soi et de l’autre.

Pour un self management

Savoir ce qu’est une émotion, comprendre comment le principe émotionnel fonctionne, ce qu’il induit dans nos comportements, dans notre équilibre, bien-être et pensées, apporte la matière première au self management. Au-delà d’une démarche personnelle, composer avec ses propres émotions et celles de ses collaborateurs est un processus de management qui apporte une valeur dans la gestion globale de l’humain et de la performance. Qu’il s’agisse de la connaissance de soi, de sa gestion émotionnelle, ou plus largement, pour améliorer son style de management et son type de leadership, l’influence de l’émotion est devenue incontournable dans la prise en compte des critères de performance. Il importe d’en écouter les effets et le fonctionnement, pour en finalité la transformer, en choisissant l’action à mener et le comportement à adopter. C’est savoir agir sur sa vision des choses, et sur ce qui influence indirectement la prise de décision.

Un carburant

Les émotions sont de puissants carburants. Elles poussent à passer à l’action ou bien sont d’une intensité si bloquante qu’elles peuvent freiner l’avancée. Pour une entreprise, la résultante peut être bénéfique ou catastrophique.

Le niveau d’intelligence émotionnelle d’une personne est tout aussi important que son expérience et son expertise professionnelle. C’est au quotidien que l’influence se fait. Établir et transmettre une vision, prendre des décisions, négocier, communiquer et partager, … prendre de la hauteur, parler en public, gérer un projet, prendre une initiative, proposer une innovation, etc. : Autant d’activités qui peuvent être améliorées grâce aux compétences émotionnelles.

Des réponses dans le prochain article …

© Geneviève Krebs, coach pour la performance individuelle et collective. Auteur d’ouvrages chez Eyrolles et Afnor, dont 2 ont été primés au Prix du Livre Qualité et Performance.

0 comments on “L’influence des compétences émotionnellesAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *