dépendance affective au travail genevieve krebs eyrolles

Dépendance affective au travail : livre

La peur de ne jamais être à la hauteur fait qu’il en fera trop, jusqu’à basculer dans une forme de surinvestissement et de sur-qualité, qui ont un coût pour l’entreprise.
La peur de ne pas être « le préféré » le pousse à pointer du doigt ce qui ne va pas chez ses collègues, à influencer et manipuler pour se mettre en avant de façon tout à fait inconsciente, sans intention volontaire de nuire.
La peur de perdre l’attention l’empêche d’avoir des relations intelligentes et détachées, avec tous ceux qu’il pensera être un danger pour lui. Il fuit le conflit et pourtant souvent le déclenche ou l’entretient.
Son point de repère est l’extérieur, l’autre : Il vit dans le doute qui freine ses capacités à l’autonomie, la responsabilisation, et le bien savoir travailler ensemble.
Un malaise pour lui et pour les autres. Ceux qui l’entourent ne savent pas très bien comment le considérer : est-ce un gentil qui souffre, qui manque cruellement de confiance en lui et qui a besoin d’aide ? Ou est-ce une personne toxique qui cherche à tout ramener à elle, en manipulant les personnes et les situations ? Ce qui est sûr c’est que cet état de dépendance affective pousse les relations de travail vers une perte de confiance et une mise à l’écart. Peut-être vous reconnaissez-vous dans cette description à moins que ces traits de personnalité vous fassent penser à un collègue de travail ou une personne de votre environnement proche ?
Ce livre « Dépendance affective au travail » est présenté en deux parties : la première partie sert au lecteur, au-delà de comprendre la dépendance affective, les comportements induits et leurs conséquences sur la performance au travail, à assurer des réponses pour la maîtrise des risques professionnels et relationnels liés au phénomène. La deuxième partie est un outil pragmatique d’accompagnement pour permettre de résoudre toute une sélection d’états les plus sensibles chez le dépendant affectif, afin de gagner en performance et bien-être. Une nouvelle démarche sécurisée qui prend en compte l’aspect psychologique et émotionnel de l’individu dans son environnement de travail.
Un livre fait pour le dépendant affectif lui-même, et aussi pour ceux qui l’entourent.

À QUI S'ADRESSE CE LIVRE ?

Quand ce sont toujours les mêmes types de personnes que vous croisez dans votre vie personnelle et professionnelle.

Quand vous avez le sentiment que personne ne comprend votre serviabilité, disponibilité, engagement et sacrifice.

Quand vous faites le douloureux constat d’être mis à l’écart, rejeté, repoussé, ignoré.

Quand le stress et l’angoisse vous gagnent en permanence par peur de mal faire, de l’échec, de mettre en péril un projet, la réussite d’une équipe.

Quand le regard de l’autre est insaisissable, pesant, imprégnant et qu’il vous prive du pouvoir que vous pouvez avoir sur les événements et sur vous-même.

Quand la considération, la reconnaissance, le compliment et aussi la réussite ne suffisent jamais à vous rassurer, encore moins à vous satisfaire.

Quand le compliment vous gêne comme s’il avait un goût d’erreur, de moquerie, de non mérité et de forcé.

Quand la prise de décision, le choix et le positionnement vous terrifient à l’idée de vous tromper.

Quand la nostalgie de l’autre vous empêche de vivre avec présence à ce que vous faites, et vous oblige à donner du présentéisme. Quand être physiquement là tout en étant ailleurs avec sa tête vous apporte bien des ennuis au travail et dans vos relations.

Quand le doute vous assaille pour un oui ou pour un non.

Quand c’est plus fort que vous et que vous ne pouvez pas faire autrement que de contrôler, maîtriser pour limiter vos craintes et calmer vos angoisses.

Quand vous vous rendez compte que la manipulation fait maintenant partie de votre façon de faire, mais que vous préférez l’appeler « influence » parce qu’elle n’a rien à voir avec la méchanceté.

Quand la procrastination bloque vos projets personnels et pénalise votre performance en entreprise.

Quand l’idée d’être seul vous tétanise au point d’en oublier l’équilibre entre votre vie professionnelle et vie personnelle ; ce surinvestissement que vous appelez « passion ».

Quand vous faites le constat d’être souvent la cible de propos blessants, moqueurs et agressifs. Quand vous vous laissez choisir par des personnalités perverses, manipulatrices, destructrices.

Quand vous vous sentez jouer le sauveteur, et aussi parfois la victime ou le persécuteur.

Quand la nouveauté et le changement vous effrayent, et surtout quand la peur de l’abandon et de perdre vous prend dès qu’une nouvelle personne arrive dans votre paysage.

À ceux qui ont peur de se remettre en question et qui pensent qu’à la fois le problème et aussi la solution ne peuvent venir que des autres, de l’extérieur.

À ceux qui vivent et évoluent personnellement, professionnellement ou amicalement avec un dépendant affectif et ne savent comment gérer cette personnalité, souhaitent la comprendre et vivre une relation harmonieuse et sereine.

Aux managers et directeurs qui ont besoin de pistes pour maîtriser l’impact de la dépendance affective au sein des équipes et des projets.

À vous dépendants affectifs, en souffrance, avec le désir d’en sortir, dans le besoin de savoir comment vous protéger, comment vous épanouir, comment reprendre confiance en vous, comment regagner l’estime de vous-même, comment prendre conscience de votre valeur, comment sortir de vos peurs, comment maîtriser vos angoisses, comment prendre de l’autonomie et vous satisfaire de vous-même pour vous sentir comblé et en sécurité.

À vous tous, ce livre est fait pour vous.

Mieux encore : découvrez ci-dessous le sommaire… les cas évoqués vous parleront de suite ! L’ouvrage est illustré de nombreuses histoires vécues, dans lesquelles vous vous reconnaitrez.

© SOMMAIRE DU LIVRE "Dépendance affective au travail" de Geneviève Krebs, chez Eyrolles
 
 

A qui s’adresse ce livre
Introduction
Avertissement
PARTIE  1
COMPRENDRE L’IMPACT DE LA DEPENDANCE AFFECTIVE AU TRAVAIL

  1. QU’EST-CE QUE LA DEPENDANCE AFFECTIVE
  • Vivre AVEC une image de soi dégradée
  • Vivre AVEC l’illusion de n’être en sécurité qu’avec L’AUTRE
    • Jamais sans mon référent ! 
    • Pas moyen d’éteindre le feu des pensées
  • Quels sont les symptômes
    • Haut les peurs, croyances et injonction en panache
    • Pédalages et rétropédalages en tout genre
    • Le trop-plein d’émotions et de sentiments désagréables qui ne se vide jamais
    • une mise à l’écart insupportable
      • Le saut de l’ange dans le vide abyssal de Virginie
  1. TROIS PROFILS TYPE DE DEPENDANT AFFECTIF EN ENTREPRISE 
  • Celui qui fait tout pour être apprécié
    • Pierre, le bon petit soldat qui marche à sa perte
    • Sophie, la femme qui ne sait que hocher la tête
  • Celui qui doute, contrôle, manipule
    • Le détail qui tue !
    • Colporteur, un métier de tous les jours
    • Un passe-temps qui ne s’arrête jamais
  • Celui qui est là physiquement mais ailleurs dans sa passion sentimentale
    • “Un seul être vous manque et tout est dépeuplé”
      • Jérôme, à vue d’oeil
  1. CAUSES DE LA DEPENDANCE AFFECTIVE ET LEURS CONSEQUENCES SUR LA PERFORMANCE AU TRAVAIL 
  • La sensation permanente d’insécurité
    • L’enfant intérieur de Marie avait pris toute la place
  • Le manque d’autonomie
    • Ces adultes qui n’étaient pas conducteurs
    • Le recours systématique aux autres n’est pas la solution
      • Les bonnes âmes au travail pour Anne, Romain et tant d’autres
    • L’expérience, le prix à payer pour acquérir l’autonomie
  • Le manque de maturité
    • “Pétages de plomb” à répétition
      • Michèle fait son show
    • Le pitbull qui ne lâche rien
      • Lydia, la massacreuse de talents : les siens et ceux de son équipe
  • Des blessures émotionnelles ouvertes
    • Vincent, l’éternel Poulidor des situations
  • Des peurs incontrôlées (visibles, exprimées ou sournoises)
    • L’homme qui a peur… de ses peurs
      • David, l’esclave au travail consentant
    • Comment faire sauter le bouchon des peurs ?
  • Le besoin de passionnel
    • Les fruits de la passion se dévorent à pleines dents
    • En rester à la fleur de la passion ?
      • La passion du travail, le tue-l’amour de Jeanne
  • Le manque de confiance en soi
    • Changer de registre pour avoir une voix
    • Le vote de confiance
  • L’incapacité à reconnaître sa propre valeur
    • François, le musicien qui ne voulait plus jouer
  • Le besoin d’être dans le contrôle
    • L’épuisant contrôle qualité de soi-même
    • Ficelé bien serré à l’image des projets à rendre
  • Le besoin d’excellence, d’être mieux, de se comparer, d’être plus… performant, mais surtout plus apprécié
    • Jérémy, où le combat perdu d’avance
  • Une sensibilité particulière au regard des autres, à la critique, au jugement
    • Une opération séduction tous azimuts qui tourne court
      • Philippe le blessé blessant
    • Reprendre le pouvoir à soi
  • Une hypersensibilité permanente
    • Le besoin d’interpréter, de déformer, de faire son film
    • Le besoin de sauver les autres, les situations, dans l’attente d’un retour
      • Sauvetage sauvage
      • Quand le sauveur passe Cupidon par-dessus bord
    • Une impatience de tous les jours
    • Un tempérament de panique : la mauvaise gestion des angoisses
  1. LA DEPENDANCE AFFECTIVE DANS LES RELATIONS AU TRAVAIL 
  • La dépendance affective dans la relation PERVERSE de subordination
    • Sylvie, la dame de coeur…
    • … contre la dame de pique
    • Fabien, l’homme qui voulait rendre heureux
  • La dépendance affective entre collègues
    • Quand la flamme devient lance-flammes
    • Emanations toxiques proscrites en entreprises
  1. QUELS RISQUES MAJEURS POUR L’ENTREPRISE 
  • Relations interpersonnelles : quand la relation avec les collègues devient une drogue
    • Se nourrir quotidiennement de l’autre
      • Romain, le mixeur de vies qui ne lui appartiennent pas
    • “Autrologue”, un individu qui sévit parmi nous
  • Obstination devant le refus, la mise à l’écart d’un projet
    • Martin, l’indéboulonnable intolérant
  • Histoires récurrentes au niveau relationnel : crises, conflits
    • Isabelle, la faiseuse d’histoire
    • Michel, où advienne que pourra !
  • Non respect de la vie privée : comportements intrusifs
    • Attention, alarme intrusion !
    • Quand la ligne rouge est franchie
  • Sur-communication / harcèlement : persécution
    • Ce David qui ne l’emporte pas sur Goliath
  • Ambiance dégradée
    • “Atmosphère, Atmosphère ! Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ?”
      • Yvon l’homme qui démissionnait par intérim
      • Alain, le manager aveugle revenu à la conscience
    • Une COP21 de l’entreprise
  • Responsabilités non portées : victimisation
    • La victime n’est pas celle que l’on croit
      • L’enfant intérieur de Jules qui l’accusait de traitre
    • “Qui ne dit mot consent”
  • Blocage des projets : incapacité à prendre une décision, manque d’autonomie
    • L’homme qui marche moins vite que son ombre
    • Ne tirez pas sur l’ambulance… et pourtant !
  • Fort risque de burn-out
    • Boulimique de soi et des autres
    • Le funambule qui n’a jamais eu de balancier
    • Quand les mots et les maux ne font plus qu’un
    • Creuser sa tombe
  • Comportements décalés vis à vis des clients et partenaires
    • Les cris d’orfraie d’Annette
  • Blocages dans la performance par manque de courage et de confiance en soi
    • Une truelle est l’instrument qu’il vous fait
    • Le Kaizen à l’usage du dépendant affectif
  • Surinvestissement malsain par peur du vide, de la solitude et par besoin de passionnel
  • Equilibre entre vie professionnelle et vie personnelle mis en péril
  • Leadership basé sur l’admiration malsaine
  • Communication malsaine : propos blessants, culpabilisants, injonctions, quémande, supplication
  • Climat de manipulation, culpabilisation, victimisation
  • Absentéisme récurrent, instabilité, comportements addictifs
  • Comportements inadaptés voire dangereux en cas d’addiction à l’alcool ou drogues
    • Perte de temps et d’efficacité
      • Le temps c’est de l’argent
      • Mélange des genres
    • Abandon de poste, schémas de fuite
      • Pris au piège de ses perceptions
      • Le Géo Trouvetou des échappatoires
      • Bis repetita
  1. MAITRISER LES RISQUES ET AGIR 
  • Agir pour maîtriser les risques au niveau humain
    • Dépassionner les relations (sécuriser les collaborateurs pris dans la cible du dépendant)
    • Dépassionner le niveau d’implication du dépendant affectif
    • Détecter toute forme de dérives
    • Veiller à la reconnaissance et à la considération
  • Agir pour maîtriser les risques au niveau de la performance
    • Donner une vision stratégique
    • Accorder une vraie place à l’émotion et la valeur
    • Faire bouger les lignes du blocage
    • Eduquer, recadrer, accompagner à l’autonomie

 

PARTIE  2
ACCOMPAGNER A L’AUTONOMIE, LA MATURITÉ, LA PERFORMANCE ET LE MIEUX-ÊTRE

Fiches d’auto-coaching pour se libérer de la dépendance affective (en complément de l’ouvrage « Dépendance affective : six étapes pour se prendre en mains et agir » paru chez Eyrolles en juin 2018.

  • Fiche 1 : Travailler le contrôle de soi & l’envie de fuir
  • Fiche 2 : Développer l’estime de soi & identifier sa valeur
  • Fiche 3 : Regagner confiance en soi & courage
  • Fiche 4 : Maitriser la peur de l’engagement, l’ambivalence
  • Fiche 5 : Maitriser l’impatience et la peur de l’échec
  • Fiche 6 : Comprendre le fonctionnement du triangle infernal et en sortir : victimisation, sauveteur, bourreau
  • Fiche 7 : Apprendre à s’affirmer : l’assertivité
  • Fiche 8 : Savoir valoriser son image, ses compétences, ses capacités
  • Fiche 9 : Comprendre son fonctionnement émotionnel et son impact sur la décision
  • Fiche 10 : Différencier remise en question et doute de soi
  • Fiche 11 : Maitriser la peur du vide : être seul
  • Fiche 12 : Maitriser la peur de l’abandon
  • Fiche 13 : Apprendre à compter sur soi et à savoir répondre à ses besoins
  • Fiche 14 : Apprendre à se faire respecter
  • Fiche 15 : Se détacher du regard des autres
  • Fiche 16 : Sortir de la comparaison malsaine
  • Fiche 17 : Déculpabiliser, ne pas prendre tout pour soi
  • Fiche 18 : Sortir du besoin de perfectionnisme
  • Fiche 19 : Démasquer un pervers manipulateur destructeur
  • Fiche 20 : Dénoncer un harcèlement au travail

 

pré-commandeEn PRE-COMMANDE ICI ET LÀ …
… PARTOUT OÙ VOUS TROUVEZ EGALEMENT “DEPENDANCE AFFECTIVE : SIX ETAPES POUR SE PRENDRE EN MAIN ET AGIR”

dépendance-affective-genevieve-krebs-eyrolles-en-librairie

QUI EST L'AUTEUR

Geneviève Krebs, coach pour la performance et psycho-praticien depuis plus de 20 ans, reconnue pour son côté pragmatique et humain, propose ici en complément de son ouvrage « Dépendance Affective : six étapes pour se prendre en mains et agir » paru chez Eyrolles en 2018, un traité du sujet de la dépendance affective dans le cadre du travail. Relations, communication, attitudes, comportements sont pris dans ce schéma, douloureux pour le dépendant affectif, comme pour celui qui le côtoie.

dépendance_affective_PN_pervers_narcissique

REFERENCES DU LIVRE "Dépendance affective au travail" de Geneviève Krebs

Titre : DEPENDANCE AFFECTIVE AU TRAVAIL : Quand l’approbation et le regard de l’autre deviennent tributaires de notre bien-être
ISBN 978-2212570359
200 pages
18 euros

 pré-commande